• Fair-isle du pauvre

    26 décembre 2007

    Vous vous émerveillez devant les magnifiques jacquards "fair-isle" qu'on peut admirer sur certains blogs, mais vous n'avez pas le budget pour vous permettre ce genre de folies ? Vous avez déjà bien du mal à manger autre chose que des nouilles, et vous vivez sans chauffage faute d'avoir les moyens de "rentrer du fioul", alors ce n'est pas pour mettre 200 voire 300 euros dans un pull ? J'ai la solution : le Fair-isle du pauvre.

     

    A défaut d'avoir du pétrole (et des sous), il faut avoir des idées !

    Matériel :

    il vous faut:

    1) un mouton blanc ou un chien blanc ou crème
    2) un fuseau, ou si vous le pouvez, un rouet
    3) des teintures étuvables pour soie type One'Artys (c'est le seul ingrédient onéreux de la recette). Voyez chez Shop text, ils sont extrêment courtois et gentils. C'est à Paris, mais je ne pense qu'on puisse facilement trouver ces teintures ailleurs en France, sauf coup de chance. A Clermont-Fd, inutile de chercher, je l'ai fait : il n'y en a pas. 1 flacon de chaque couleur primaire suffira, et 1 flacon de noir. Les couleurs primaires chez One'Artys sont : SUN, MAGENTA, et ROYAL BLUE.
    4) un modèle de grille de jacquard Fair-isle. Pour ma part j'ai celui de Starmore, "Oregon Autumn", qui se trouve dans le magasine "Vogue Knitting" de Noël de cette année. C'est en anglais, mais aucune importance pour les non-anglophones, seule la grille nous intéresse.
    5) la connaissance de la technique du jacquard tissé (voir ici, c'est bien montré)
    6) beaucoup de patience. C'est déjà capital pour le fair-isle du riche, ça l'est encore plus pour le fair-isle du pauvre ! lol

     

    1/ Le chien (ou le mouton)

    Le chien, ou plutôt son poil, m'a été fourni par les Bazon, que je remercie vivement au passage. Il s'agit d'un superbe chien blanc type "Pyrénées".

     

     

    2/ Filage et teinture

    Fair-isle du pauvre

    Le chien filé a été retordu 2 brins puis teint à l'étuvée, sur le gaz, dans une casserole. Les couleurs réelles sont plus foncées que sur la photo. Il y a 15 couleurs différentes, la majoritaire étant le bleu-gris-vert en haut à gauche.

     

    3/ Sur les aiguilles

    et voilà le résultat...c'est une écharpe, le motif faisant 24 mailles de largeur, j'en ai placé 2, soit 48 mailles, pour 21 cm de largeur totale. Très moelleuse (c'aurait été plus raide avec du mouton), je prévois de la finir avec des franges reprenant toutes les couleurs présentes dans le motif. Le bleu flashe un peu trop par rapport aux autres couleurs...je vais arranger ça dans la suite.

    J'en ai pour un bon bout de temps, mais c'est très agréable à tricoter. Les aiguilles sont du 3,5 mm, et je tricote en aller-retours car je me voyais mal faire du circulaire pour ensuite couper des "steeks" dans une écharpe, en chien qui plus est. Evidemment, le tissage du fil dans les rangs envers, c'est pas jouissif, mais avec 48 mailles, ça passe tout de même assez vite.

    Fair-isle du pauvre

    et l'envers :

    Fair-isle du pauvre

     
    « Petit barbet deviendra grandCadeaux de Noël »
    Delicious Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :