• Boucles d'oreilles en porcelaine froide

    Si je n'ai toujours pas réussi à faire de la porcelaine qui reste flexible après séchage, j'ai en revanche acquis une certaine maîtrise de ma recette de base, élaborée en synthétisant plusieurs recettes trouvées sur le net.

    Je porte presque à ébullition 1 tasse à café de colle extra-forte PVA (j'ai pris de la Cléocoll de chez Cléopâtre), 1 cuiller à café d'huile, 1 cuiller à café de vinaigre, 1 cuiller à café de vaseline, 1 cuiller à café de stéarine (=bougie râpée), 1 cuiller à café de colle à papier peint en poudre (colle universelle, pas de la colle spéciale vynil ou autres). Je touille bien pour faire fondre la stéarine et la colle à papier peint.

    Au premier signe de bouillon, j'éteins le feu et verse une tasse à café de maïzena, puis je mélange avec une spatule en plastique jusqu'à c que la pâte forme une boule cohérente.

    Ensuite, je répands un peu de maïzena sur mon plan de travail, j'oins mes mains de glycérine ou de crème pour les mains bon marché, et je pétris la boule de pâte jusqu'à obtenir cette consistance :

     

    Boucles d'oreilles en porcelaine froide

    Avec cette pâte, j'ai modelé deux paires de boucles d'oreilles (la deuxième reste à terminer) :

    Boucles d'oreilles en porcelaine froide

    Boucles d'oreilles en porcelaine froide

    Je m'entraîne aussi à réaliser des fleurs à quatre pétales et des roses les plus réalistes possible :

    Boucles d'oreilles en porcelaine froide

    Boucles d'oreilles en porcelaine froide

    Et enfin, des perles vertes et roses d'environ 6 mm que j'ai montées en  boules avec des perles de rocaille blanc nacré :

    Boucles d'oreilles en porcelaine froide

     

    « Essai de porcelaine froide tout-cellulose
    Delicious Pin It

    Tags Tags :