• 11 février 2007

    Et voilà, je me suis décidée à acquérir un fuseau digne de ce nom, après avoir appris à filer sur mon fuseau "Mac Gyver"...

    J'ai donc commandé le fuseau turc de marque Ashford chez Artifilum, une boutique  tenue par une dame absolument charmante que je ne saurais trop recommander. Outre la gentillesse, j'ai aprécié l'envoi extrêmement rapide : le fuseau était chez moi le surlendemain de mon coup de fil, et pour un prix de port très raisonnable.

    Voici la bête :

    Premier "vrai" fuseau

    Sa masse est de 51g et je peux y faire des fils nettement plus fins que sur mon fuseau "Mac Gyver" qui faisait 35g mais qui était surtout mal équilibré.

    Delicious Pin It

    votre commentaire
  • 11 février 2007

    Grosse galère !!

    Revenue jeudi de chez une toiletteuse très sympa avec un plein sac de poils de chiens, j'ai trié le tas pendant plus d'une heure, puis me suis attelée au cardage/filage de 35g de poils de York...

    Sur cette photo les poils triés au mieux : au fond 3 tas de caniche, devant à gauche le yorkshire, et à droite un chien inconnu dont je parlerai dans une autre note.

     

     

     

    Le yorkshire est une horreur à filer ! Le poil est fin et léger comme de la plume, il est très court car c'est essentiellement du poil coupé, et il vole partout, dans les yeux, le nez, la bouche. C'est un éternuement et une démangeaison permanents !

    En revanche, le fil est magnifique, doux et duveteux à la fois, proche de l'angora. Je n'ai pas pu obtenir aussi fin que je l'aurais voulu car le poil étant diaphane, il glissait sans cesse entre les doigts, ce qui obligeait à pincer fort : si on laissait glisser, le fuseau tombait.

    Après 2 heures d'efforts et de gratouilles, voici ma pelote sur le fuseau turc :

    La pelote a ensuite été mise en écheveau et lavée (beurk, ça pue le york, je n'ai plus l'habitude des chiens qui sentent avec Brindille qui comme tout barbet n'a pas d'odeur), afin aussi de la "bloquer" c'est à dire empêcher la fibre de se tortiller en tous sens.

    Le fil étant moyennement épais, j'ai décidé de ne pas retordre, mais de le tricoter en "single".

    Le blocage de l'écheveau, système D, sous l'oeil curieux de Brindille interloquée :

     

    Bon, je me suis finalement décidée à faire un retors, car le célibataire de Yorkshire vrille encore un peu et surtout il semble très fragile. Evidemment, avec des poils de 1,5 cm de long, je ne sais pas à quoi je m'attendais...

    Je l'ai donc retordu avec le poil très long au contraire et très solide (single incassable à la main !) du chien couleur crème (tas de droite sur la photo des poils)....résultat pas mal, même si un peu épais maintenant. En tout cas, ça ne vrille absolument plus.

     

     

     

    Delicious Pin It

    votre commentaire
  • 10 février 2007

    Je me lance !

    Ce n'est pas triste. Ca fait longtemps que j'ai envie de me faire un pull en laine de mon chien... déjà, ça me démangeait lorsque ma petite Ondine, une grande caniche, était en vie, et depuis que j'ai Brindille, ma barbette, ça m'a reprise.


    J'ai donc fait la connaissance de filles (et quelques hommes aussi) super sympas, sur le forum du filage, et ils m'ont guidée pour débuter. Il fallait oser !


    Dans un premier temps, après avoir lu tout ce que je trouvais comme explications et vu des vidéos sur les sites de filage, j'ai essayé de me fabriquer un fuseau, un "fuseau turc" plus précisément, car c'est très pratique pour faire une pelote bien régulière au fur et à mesure qu'on file.

    fuseau


    La voici, cette merveille.


    Je l'ai appelé le "fuseau Mac Gyver", on voit pourquoi ! 

    L'axe est un morceau de tuteur pour plante, en bambou.

    Le crochet vissé dedans tant bien que mal est un crochet mural acheté au bazar du coin.


    2 morceaux de bois ressemblant à des lattes, dénichés dans la grange, ont servi à faire la croix sur laquelle va s'enrouler le fil.
     
    J'ai pratiqué au milieu un trou à la perceuse, avec une mèche à bois, afin d'y enfiler le morceau de tuteur.



    Et voilà, le fuseau Mac Gyver est terminé !

    J'ai ensuite récupéré du poil de Brindille que j'avais brossée avec une carde à chien. Le problème est que j'en avais peu. Je me suis finalement lancée sur du poil COUPE, quoique la plupart des fileuses assurent que ce soit impossible à filer.
    Le poil de barbet doit être très particulier, car une fois cardé, je n'ai pas vu de différence entre le poil brossé et le poil cardé.

     

     

     

     

     

     

     

     

    Voici d'abord un peu de poil brossé, avec des bouts de paille dedans, banane_dansante

    Img0661



    Et voici de la laine coupée après cardage à la Mac Gyver également, au moyen d'une étrille à chien :


    Img0662


    pas grande différence n'est-ce pas ?



     J'ai donc commencé à filer un premier fil, le "single" (célibataire, hihi) qui sera ensuite enroulé avec un congénère de même facture, ce qu'on appelle "retordre".



    Delicious Pin It

    votre commentaire