• Le syndrome de Pénélope

    24 mai 2009

    Au secours, c'est contagieux !

    Ma mère est atteinte depuis des années du syndrome de Pénélope : elle démonte systématiquement tous les tricots qu'elle entreprend après en avoir fait, selon les cas, 10cm ou 30...

    Cela n'est pas extrêmement surprenant, car dans la plupart des cas, elle persiste à ne pas vouloir faire d'échantillon...héhé.

    Mais pour moi, "c'est trop injuste" ...

    Le syndrome de Pénélope

     
    Parce que moâ, je l'ai soigneusement fait, cet échantillon ! 
     
    Malheureusement, il faut croire que le fait de tricoter en Intarsia resserre furieusement le tricot : au lieu d'obtenir les 56cm prévus (dos, niveau des hanches) par le patron taille M, me voilà avec ...48 cm ! Non, décidément, c'est impossible de continuer, il faut se résigner à faire comme dame Pénélope.

     

    Du coup, comme j'étais dégoutée, au lieu de recommencer le dos, je me suis mise à faire le devant droit, non mais !

     

    Traitement appliqué, après cogitation et une dizaine de règles de trois : tricoter la taille L et ajouter 4 mailles sur les côtés et 2 mailles au centre. Cela devrait "le faire"...

     

    « Bisous de lapereauxVeste : devant droit terminé »
    Delicious Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :