• 9 avril 2009

    Pour changer un peu, j'ai décidé de teindre de l'angora avant de le filer.

    Ben ce n'est pas une excellente idée car cela donne le triple de travail ! lol

    En effet, l'angora qui a été mouillé (eh oui, c'est un peu inévitable pour le teindre), eh bien, après il faut le carder car il est tout agglutiné le pauvre ! Enfin, pauvre moi, surtout !

    Par contre, le résultat est sympathique ! Mon appareil photo ayant daigné fonctionner cet après-midi, voici quelques clichés de la bête !

     

    J'ai nommé mon bébé "champ d'iris" car ce sont ces fleurs magnifiques qui m'ont inspiré le mélange de teintes vibrantes et douces : violine, violet, mauve, rose pâle, bleu très pâle, bleu vif.

     Tout d'abord, le filage du célibataire :

     La mise en bobine :

     Le filage du retors (2 fils) :

    La mise en écheveau du fil terminé :

     

     le gros plan !

     le bébé terminé :

     

    Et un chtit échantillon en jersey, aiguilles 4 mm, pour se faire une idée...

    Delicious Pin It

    votre commentaire
  • 8 avril 2009

    Allons bon, me voilà tombée en panne de laine noire (l'alpaga que j'ai filé) pour ma mantille !

    J'en suis à la partie 5 du modèle (mais j'ai supprimé la 4, que je ne trouve pas terrible et de toute façon c'est une mantille, pas un châle trainant au sol !) et plus un gramme à tricoter !

    Impossible de poster une photo car ma mantille est toute serrée sur mes aiguilles droites numéro 5 : il y a environ 300 mailles, autant dire un gros embouteillage ! D'ailleurs, mon appareil photo est assez kaput...

     

    Heureusement, il me reste de la fibre d'alpaga, de quoi finir je l'espère...mais il faut que je me mette à filer, du coup.

    Autre hic, les anneaux marqueurs...je me prends la tête avec, car il en faut la bagatelle de 25 (moi si je ne marque pas chaque motif, je me perds, c'est ainsi, cervelle de piaf !), et vous avez déjà essayé de tenir pendant des heures des aiguilles en bambou lestées de 25 anneaux ferraillesques ?
    J'ai donc fabriqué des anneaux en fil au crochet, avec du coton mouliné hérité de ma grand-mère, et juste une petite perle en bois au bout pour que ça se tienne droit, sans faire de poids.

    Ah...c'est pas facile la vie ! lol

    Delicious

    votre commentaire
  • 07 mars 2007

    Aujourd'hui fut une journée laineuse. On parle souvent de journée pluvieuses, mais chez moi il y a aussi des journées laineuses !

     D'abord, je suis allée chez ma copine toiletteuse, qui m'attendait avec un plein sac de poils.

     Quelques nouveautés, en particulier un sublime tas de Setter Irlandais, aussi roux que moi, et du bichon blanc immaculé ! Le bichon est un peu court, mais très très doux...

     

    Ensuite, j'ai trouvé au courrier du matin une grosse enveloppe de ma copine Pouxy du forum du filage qui voulait me faire découvrir d'autres races : colley, akita inu, terre-neuve, leonberg, spitz...

    Récolte du 6 mars

     Du Léonberg,

     

    Chow-chow

    Du chow-chow

     

    Husky

     Du husky

     

    Setter irlandais

     Et du setter irlandais

     

    Delicious Pin It

    votre commentaire
  • 05 mars 2007

    Après avoir essayé de filer le chien gris, et trouvé la grosseur du fil beaucoup trop importante, je me suis décidée pour faire cette écharpe en labrit. Il me faudra un autre ravitaillement ou deux, mais le fil vaut vraiment la peine, à la fois solide et très doux, tout vaporeux.

     

    Je ne sais pas encore avec quel poil je vais retordre celui-ci..peut-être le chien gris justement, niveau grosseur ça fera une moyenne.

    Delicious

    votre commentaire
  • 23 février 2007

    Je suis allée hier au ravitaillement chez la charmante toiletteuse qui me garde les "déchets" des toutous qu'elle coiffe, tond et bichonne toute la journée.

    Cette jeune femme étant vraiment adorable, elle m'avait mis de côté un plein sac de poils de diverses races, tout propres.

    Parmi la récolte, du caniche (blanc/beige, et noir) bien sûr, mais aussi, chose très intéressante, plusieurs gros tas de poils d'autres races. Le très beau poil couleur crème et très long que j'avais filé la dernière fois a été identifié par la toiletteuse comme étant du "labrit" ou quelque chose de très similaire. J'en ai à nouveau un plein sac !! Je suis preneuse, c'est superbe et très agréable à filer !

     

      Le plus spéctaculaire, du setter irlandais :

     

    Ravitaillement canin du 22 février

     

     

     

     Avec tout cela, je pense avoir de quoi m'occuper pendant quelques jours !...

    Delicious Pin It

    votre commentaire
  • 19 février 2007

    L'idée est de me tricoter une trousse à stylos, pour me rendre chez mes élèves avec le matériel élémentaire...

    Trousse en tricotLa forme que je souhaite est des plus classique :

    Il s'agit une trousse "boudin" du type de celle photographiée ici, qui sera tricotée au point mousse pour la surface latérale, doublée si je juge l'ensemble pas assez solide, et qui sera fermée par fermeture éclair.

    Les côté (disques) seront vraisemblablement crochetés afin d'éviter toute déformation et de donner de la rigidité à la forme.

     

     

     

    J'ai donc choisi du poil de caniche beige assez clair, susceptible d'être teinté (la teinture ne prend pas sur les poils naturellement noirs ou très foncés).

     

     J'ai teint la laine au micro-ondes avec de la teinture liquide de marque "idéal" couleur "bleu roi" (c'est loin d'être idéal, lol, mais c'est tout ce que j'avais sous la main).

    Vu la mauvaise qualité des couleurs de cette marque, je suis néanmoins contente du résultat !

    Je ferai une fois prochaine un topo sur la teinture de la laine brute au micro-ondes.

    J'ai ensuite filé la laine sur mon fuseau turc, en fil "single", que j'ai à nouveau lavé à l'eau tiède et tendu avec un poids pour le "bloquer" (empêcher le tortillonage du fil genre nouilles chinoises).

     

    Trousse en tricot

     

     

    Et voici  ma trousse en caniche bleu !

    Des nuances apparissent qui sont d'un très beau rendu.

    J'ai tricoté aux aiguilles numéro 3 avec le fil "single" préalablement "bloqué", et je n'ai pas rencontré de problème de casse ni de biaisage.

     

     

     

     

    Delicious Pin It

    votre commentaire
  • 19 février 2007

    J'ai filé deux petits écheveaux de laine de caniche beige clair. La laine avait été auparavant teinte avec de la teinture "ibéria" trouvé chez Noz à 1,50 teuro la boite de 2 sachets (c'est de la poudre).

    J'ai suivi le procédé indiqué par des copines du forum du filage :

    - Cardage de la laine de caniche
    - Trempage quelques minutes dans de l'eau à température ambiante
    - Essorage délicat dans les mains
    - dépot de la laine mouillée en "boudin" sur un film plastique étirable
    - ajout de la teinture (poudre diluée dans l'eau suivant les indications portée sur la boite, avec un peu de vinaigre de cidre pour mieux fixer la couleur) versée sur la laine
    - enroulage du film plastique afin d'éviter les fuites de teinture... on presse délicatement sur le film roulé autour de la laine afin de bien faire pénétrer la teinture uniformément.
    - pose sur une assiette et mise au micro ondes pleine puissance, en compagnie d'un verre d'eau, pendant 3 mn.
    - ouverture de la porte du MO et attente du refroidissement de la laine.
    - Lorsque le rouleau est redescendu à température ambiante, on déballe, et on rince à l'eau courante à la même température.
    - écharpillage grossier du rouleau en petits bouts, et mise à sécher sur une serviette éponge posée sur un étendoir à proximité d'un radiateur.

    Une fois les morceaux complètement secs, j'ai recardé la laine avec mes deux étrilles-cardes à chien, lol, puis je l'ai filée.

    Un premier fil était rouge foncé, il a été retordu à deux brins. On observe quelques nuances discrètes. Les deux autres étaient rouge/roux et rose un peu parme, et je les ai retordus ensemble pour faire un fil deux brins jaspé : 

     

    Premiers essais de teinture

     

     

     

    Delicious Pin It

    votre commentaire
  • 11 février 2007

    Et voilà, je me suis décidée à acquérir un fuseau digne de ce nom, après avoir appris à filer sur mon fuseau "Mac Gyver"...

    J'ai donc commandé le fuseau turc de marque Ashford chez Artifilum, une boutique  tenue par une dame absolument charmante que je ne saurais trop recommander. Outre la gentillesse, j'ai aprécié l'envoi extrêmement rapide : le fuseau était chez moi le surlendemain de mon coup de fil, et pour un prix de port très raisonnable.

    Voici la bête :

    Premier "vrai" fuseau

    Sa masse est de 51g et je peux y faire des fils nettement plus fins que sur mon fuseau "Mac Gyver" qui faisait 35g mais qui était surtout mal équilibré.

    Delicious Pin It

    votre commentaire
  • 11 février 2007

    Grosse galère !!

    Revenue jeudi de chez une toiletteuse très sympa avec un plein sac de poils de chiens, j'ai trié le tas pendant plus d'une heure, puis me suis attelée au cardage/filage de 35g de poils de York...

    Sur cette photo les poils triés au mieux : au fond 3 tas de caniche, devant à gauche le yorkshire, et à droite un chien inconnu dont je parlerai dans une autre note.

     

     

     

    Le yorkshire est une horreur à filer ! Le poil est fin et léger comme de la plume, il est très court car c'est essentiellement du poil coupé, et il vole partout, dans les yeux, le nez, la bouche. C'est un éternuement et une démangeaison permanents !

    En revanche, le fil est magnifique, doux et duveteux à la fois, proche de l'angora. Je n'ai pas pu obtenir aussi fin que je l'aurais voulu car le poil étant diaphane, il glissait sans cesse entre les doigts, ce qui obligeait à pincer fort : si on laissait glisser, le fuseau tombait.

    Après 2 heures d'efforts et de gratouilles, voici ma pelote sur le fuseau turc :

    La pelote a ensuite été mise en écheveau et lavée (beurk, ça pue le york, je n'ai plus l'habitude des chiens qui sentent avec Brindille qui comme tout barbet n'a pas d'odeur), afin aussi de la "bloquer" c'est à dire empêcher la fibre de se tortiller en tous sens.

    Le fil étant moyennement épais, j'ai décidé de ne pas retordre, mais de le tricoter en "single".

    Le blocage de l'écheveau, système D, sous l'oeil curieux de Brindille interloquée :

     

    Bon, je me suis finalement décidée à faire un retors, car le célibataire de Yorkshire vrille encore un peu et surtout il semble très fragile. Evidemment, avec des poils de 1,5 cm de long, je ne sais pas à quoi je m'attendais...

    Je l'ai donc retordu avec le poil très long au contraire et très solide (single incassable à la main !) du chien couleur crème (tas de droite sur la photo des poils)....résultat pas mal, même si un peu épais maintenant. En tout cas, ça ne vrille absolument plus.

     

     

     

    Delicious Pin It

    votre commentaire
  • 10 février 2007

    Je me lance !

    Ce n'est pas triste. Ca fait longtemps que j'ai envie de me faire un pull en laine de mon chien... déjà, ça me démangeait lorsque ma petite Ondine, une grande caniche, était en vie, et depuis que j'ai Brindille, ma barbette, ça m'a reprise.


    J'ai donc fait la connaissance de filles (et quelques hommes aussi) super sympas, sur le forum du filage, et ils m'ont guidée pour débuter. Il fallait oser !


    Dans un premier temps, après avoir lu tout ce que je trouvais comme explications et vu des vidéos sur les sites de filage, j'ai essayé de me fabriquer un fuseau, un "fuseau turc" plus précisément, car c'est très pratique pour faire une pelote bien régulière au fur et à mesure qu'on file.

    fuseau


    La voici, cette merveille.


    Je l'ai appelé le "fuseau Mac Gyver", on voit pourquoi ! 

    L'axe est un morceau de tuteur pour plante, en bambou.

    Le crochet vissé dedans tant bien que mal est un crochet mural acheté au bazar du coin.


    2 morceaux de bois ressemblant à des lattes, dénichés dans la grange, ont servi à faire la croix sur laquelle va s'enrouler le fil.
     
    J'ai pratiqué au milieu un trou à la perceuse, avec une mèche à bois, afin d'y enfiler le morceau de tuteur.



    Et voilà, le fuseau Mac Gyver est terminé !

    J'ai ensuite récupéré du poil de Brindille que j'avais brossée avec une carde à chien. Le problème est que j'en avais peu. Je me suis finalement lancée sur du poil COUPE, quoique la plupart des fileuses assurent que ce soit impossible à filer.
    Le poil de barbet doit être très particulier, car une fois cardé, je n'ai pas vu de différence entre le poil brossé et le poil cardé.

     

     

     

     

     

     

     

     

    Voici d'abord un peu de poil brossé, avec des bouts de paille dedans, banane_dansante

    Img0661



    Et voici de la laine coupée après cardage à la Mac Gyver également, au moyen d'une étrille à chien :


    Img0662


    pas grande différence n'est-ce pas ?



     J'ai donc commencé à filer un premier fil, le "single" (célibataire, hihi) qui sera ensuite enroulé avec un congénère de même facture, ce qu'on appelle "retordre".



    Delicious Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique