• Dimanche 29 janvier 2012

     

    Après les chevrettes, me voici dans une toison de mouton charolais...C'est bien sûr une race à viande, mais étant donné qu'il m'a été offert une magnifique toison (très propre, une fois n'est pas coutume !) de jeune brebis d'1 an, j'ai décidé d'essayer ! 

    Voici un morceau de toison : très peu sale, et pas de foin ni d'herbe ! Un vrai bonheur !!!

    To change from the former goatling, here is a charollais-sheep fleece. Of course, it's a meat breed, but someone gave me a wonderfully clean fleece that was sheared on a young sheep 1 year old. So I decided to try ! 

    Here is a piece of the raw fleece : 

     

     

    Toison de Charolais - A Charolais sheep fleece

    J'ai donc prélevé quelques mèches une par une, pour faire un essai, et je les ai ouvertes avec ma petite carde à chien :

     I picked several locks then opened them with my flick-carder to obtain that :

    mèches cardées

     Enfin, lavage à l'eau chaude avec un peu de liquide vaisselle, et cardage à la cardeuse à rouleaux (120 tpi).

    Or, c'est là que le problème apparaît : la fibre, qui était sans aucun défaut avant le lavage/cardage, présente des petites bouboules totalement indésirables après cardage !

    At last, I washed them in hot water (60°C) et carded them with my new drum carder (120 tpi).

    And there, the problem appeared ! 

    As one can see on the photo below, while the fiber was without any apparent defect BEFORE washing and carding, several mini balls of fiber appeared in the carded mini silver !

     

    Voir sur la photo ci-dessous :

    après cardage

     Quelqu'un a-t-il une idée du pourquoi du comment de ce très désagréable résultat ? Qu'ai-je fait de travers ?

    Would someone have an idea about what I made wrong ? I can't spin the silver with all these little balls, and I don't understand where they come from ! 

    Merci beaucoup !  

    Thank you for your help !

    Delicious Pin It

    votre commentaire
  • Samedi 28 janvier 

    Quand le "profane" achète l'un de mes écheveaux, il n'a généralement pas la moindre idée des diverses étapes qui ont jalonné sa fabrication.

    Certain(e)s se plaignent d'ailleurs en disant "c'est trop cher", sans avoir aucune conscience du travail nécessaire pour produire cette laine unique, qu'ils ou elles s'apprêtent à tricoter.

    Il était temps de remédier à cette ignorance, voici donc une petite histoire, c'est l'histoire d'un écheveau...comme les autres ! Un écheveau qui semble inspiré des contes des Milles et unes nuits, et que j'ai appelé "Joyau".

    When someone who doesn't spin buy one of my skeins, I assume he or she totally ignores how it has been made.
    Some even say "it's too expensive", because they don't have ANY IDEA of the amount of work this yarn  thay are going to knit needs...

    It was time to post an article about this kind of story : the story of a common skein, directly inspired by "1001 nights" tales, and named "JEWEL"

    La naissance de JOYAU :
    Tout commence par une toison brute de jeune chèvre mohair tondue au printemps dernier.
    La chèvre n'est pas suintée, mais possède tout de même une sorte de graisse qui permet entre autres la cohésion des belles boucles que l'on peut nettement voir sur cette photo.
    La toison est d'abord triée, afin d'ôter les parties salies par l'urine et les excréments, les parties de qualité inférieure (ventre, cou, pattes), et afin d'éliminer le maximum de débris végétaux emmêlés à l'intérieur et les "recoupes" c'est à dire les petits morceaux de poils coupés accidentellement par le tondeur, et qui sont inexploitables et mélangés un peu partout dans la toison. J'élimine également les parties feutrées ou tellement emmêlées qu'elles ne pourraient être cardées avec efficacité.

    The Birth : 

    All begin with a raw fleece that belongs to a nice young goatling in my friend's breeding. The goat was sheared during last spring.

    Even if a goat is not greased as a sheep is, there is a small amount of a special grease in its fleece, that allows the locks to keep in this beautiful shape you can see in the picture.
    First, I have to skirt the fleece, to eliminate all the vegtal matters and second cuts, and of course the low quality parts like legs, or belly. 

    toison brute

    Un bon bain : La toison ainsi "triée" est ensuite lavée à l'eau très chaude avec un détergent (lessive ou liquide vaisselle), au moins deux fois. A l'issue du deruxième lavage, je laisse la toison tremper une bonne douzaine d'heures pour la débarrasser le plus possible de la saleté qu'elle contient encore.

    Deux rinçages sont également nécessaires.
    La toison relativement propre est ensuite essorée à la main ou dans un panier à salade, puis mise à sécher à plat sur une serviette étendue sur un étendoir à linge.

    J'obtiens alors ceci :

    A good bath : then comes the washing. In hot water (60°C). In fact, I have to do at least 2 washing baths, and I let the second one soak for 12 hours, to be sure it removes the more dirty it can. 

    I rinse 2 times, and after squizzing the "clean" fleece, I put it on a towel to dry.

    At this point, you get this : 

    toison lavée

    L'écharpillage : Il s'agit ensuite de saisir chaque boucle séparément afin de l'ouvrir et de faire un pré-dêmélage, et de la brosser avec une sorte de petite carde à chien, pour que les derniers morceaux de foin et d'herbe tombent au sol.

    A ce stade, la toison ressemble furieusement à à beau nuage immaculé et vaporeux !

     Flicking : After the fleece is quite clean, and perfectly dried, I open each lock using a little flicker brush as the one you use for dogs. It also make the last pieces of straw or herb to fall on the floor.

    After this long preparation, the fleece looks like a beautiful,  fuzzy, and snowy cloud ! 

    Prête à carder

    La teinture : 
    L'étape suivante consiste à baigner la laine écharpillée dans les bains de teinture.

    Trois couleurs seront nécessaires pour cet écheveau : la majeure partie de la fibre sera teinte en violet foncé, une autre quantité importante en bleu roi, et dans de moindres quantités une troisième en rose foncé, et la dernière en bleu canard.

    Dyeing : 
    The next step consists in dyeing the fiber in several colors, using a microwave or this old-good-cooking-pot...

    Three colors will be used for this skein : a dark violet, a royal blue, and in little quantities, a fushia pink and a turquoise blue.

    teintures


    Le cardage : 
    La fibre une fois teinte, lavée et séchée, doit ensuite passer chez le coiffeur ! 
    Elle va donc être passée à plusieurs reprises dans la cardeuse...

    Voici un petit aperçu du résultat :

    Carding : 

    After drying, it's time for the dyed fiber to visit the drumcarder, where it will be well carded and made ready for spinning !

    Each color needs to be carded separately...

    après cardage

     Les diverses "battes" ainsi cardées sont ensuite repassées ensemble (mais en plusieurs fois) dans la cardeuse, afin de produire des "battes" de couleurs mélangées prêtes à être filées.

    then all colors are carded together, to produce a multicolor batt like this one :  

    mélange de couleurs

     

    Le filage : 
    Je file ensuite au rouet chacune des deux battes obtenues, sur deux bobines différentes. L'une est muticolore, à dominante violette, avec également beaucoup de bleu foncé, et des touches de rose fushia et de bleu canard. L'autre est presque unie, de couleur violet foncé.

    Une photo de la première bobine commencée, à côté du cône de lurex qui sera utilisé pour le troisième fil du retors :

    Spinning :
    I can know spin on my Majacraft Rose beloved wheel, this gorgeous fiber. I make two single yarns : the first is the multicolor one, and the second a dark violet with troyal blue shades.

    You can see below the first mohair single waiting next the lurex cone I'm going to use as the third ply...

    première bobine et lurex

     Le retors :

     Une fois les deux bobines filées, il faut maintenant retordre le tout ensemble : le fil multicolore de la première bobine, le fil violet de la seconde, et le fil de lurex du cône.

    Ensuite, je mettrai la laine en écheveau en vue de la laver pour la dernière fois.

    Et voici le résultat après séchage complet : JOYAU est né ! 

    Plying : 

    Here comes the final step ! After spinning the two mohair singles, I have to ply them with the gold lurex thread to create a 3-plies yarn.

    Then,  I'll put the wool on a skein-winder, and wash it another time !

    And here is the result after complete drying : JEWEL is born ! 

     

    Joyau terminé

    JOYAU représente plus de 15 heures de travail (sans parler évidemment des temps d'attente pour trempage, séchage, etc.)
     Il est à vendre au prix de 42 euros, pour 128g et environ 175m (aiguilles 4 mm conseillées)...

    JEWEL needed more than 15 hours working on it (nothing to say about the waiting times for soaking, drying, etc.)
    This skein will be sold at the price 42 euros. It weights 128g, for a lenght about 175m (for needles 4mm)


    Delicious Pin It

    3 commentaires
  •  Samedi 21 janvier

     

    Je me suis enfin décidée à attaquer le tri et nettoyage de la toison de chevrette que m'a donnée mon amie Michèle. Ne parlons pas des 4 autres énormes sacs d'agneau Hampshire et de mohair adulte qui encombrent très légèrement la salle d'eau du rez de chaussée. M'enfin, comme dirait Gaston.

     

    L'état de la toison est assez lamentable : au moins la moitié ne sera pas récupérable (feutrage, crasse trop collée) et cela m'a pris plus de 3 heures pour trier environ 300g de chevrette, mais cela en vaut la peine vu la qualité de la fibre : elle est tout bonnement extraordinaire.

    La douceur et la finesse sont incomparables. Elle est par contre un peu moins brillante que le mohair d'adulte, mais c'est secondaire au vu de son moelleux exceptionnel !

     I finally found the courage to skirt and wash the mohair fleece my friend Michèle gave to me several months ago. Nothing to say about the 4 huge paper bags full of Hampshire lamb and sheep and adult goat that congest (oh, very slightly !) the closets. Don't panic.

     

    The fleece state is quite awful, and at least half of it will go in the garbage (felted, too dirty to be used...) and it took me more than 3 hours to skirt 300g, but it was worth the time and efforts, if I consider the quality of this fiber ! It's absolutely gorgeous.

    Softness is wonderful. It's a bit less bright than the adult fiber, but it seems of a little importance seeing how mellowness it is.

      Below a first try with a few dyes on the locks :

     Une première photo de quelques teintures sur la toison de chevrette :

    Mohair de chevrette

     

    Delicious Pin It

    votre commentaire
  • Mercredi 18 janvier 2012 

    J'ai extrêmement peu de temps ces mois-ci pour écrire sur mon blog, mais vous vous en serez déjà aperçu !

    A partir de mi-mars, ça ira mieux, avec la fin d'année scolaire de ma prépa...ouf. 

    Je ne puis cependant résister au plaisir de poster quelques photos d'un pinpou récent, Monsieur Grelot, alias "petit léchouilleur".

    Evidemment, son surnom lui vient simplement du fait qu'il me bizoute dès que je mets le nez dans son clapier.

    Grelot est né en mars dernier, fils d'Emeraude (décédée deux semaines après son accouchement) et d'Eustache. En raison de la mort prématurée de sa maman, j'ai dû jouer les mères de remplacement pour cette portée, et biberonner les 8 bébés jusqu'à 5 semaines révolues, si bien que les petits me considèrent maintenant comme leur mère lapine à part entière. D'où les léchouilles....

    Sur les 8 lapinous, 3 petits ont été vendus, j'ai gardé Grelot (entier), ainsi que 2 mâles (castrés) et  2 damoiselles...Tout ce petit monde, excepté Grelot bien sûr,  gambade joyeusement dans la lapinière.

     

    Voici mon Grelot, à l'aise partout, et curieux de tout :

    Pinou nouveau

     Le nez tout sale parce qu'on l'a fourré dans sa gamelle pour bien racler le fond...

    Pinou nouveau

     

    Delicious Pin It

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires